Actus

V comme VIATIC

La lettre du conseiller scientifique

De manière régulière, je vais proposer une petite chronique détaillant notre philosophie d’une mobilité solidaire, durable, intelligente et néanmoins quotidienne. En reprenant son titre, au pied de la lettre, nous allons ainsi égrener les 26 lettres de l’alphabet.

Aujourd’hui c’est la lettre V comme viaTIC. Il convient en effet d’en comprendre l’étymologie. C’est ma grand-mère qui, lorsque je regagnais mon lieu d’études lillois, me proposait un viatique, id est un petit sandwich ! C’était en 1985.

Du latin viaticum,  provisions pour le voyage, j’ai proposé le concept VIATIC qui associe le voyage via aux, à l’époque, bien nommées nouvelles technologies (TIC Technologies de l’Information et de la Communication). C’était en 2005.

Ce concept visait à accompagner le citoyen dans sa mobilité quotidienne, en lui offrant des services d’information liés à son déplacement, en agrémentant son voyage et en simplifiant le paiement des prestations. Il a donné lieu à un projet de recherche intitulé VIATIC.mobilité et labellisé par le pôle i-Trans. Des services d’aide à la mobilité et une fontaine informationnelle ont ainsi été réalisés sur la base de travaux d’anthropologues et d’un designer. C’était en 2008.

Cette année nous allons fêter les 5 ans d’existence du programme i-viaTIC qui associe le numérique, la mobilité, sans oublier l’organisationnel, pour développer des services innovants par de l’expérimentation et de l’accompagnement de projets. Ce sera en 2018.

Pour la lettre i, ce sera la prochaine fois !

Guillaume Uster

Conseiller scientifique