La compétence mobilité était jusqu’à présent facultative pour les communautés de communes (CC), à la différence des communautés d’agglomération, des communautés urbaines et des métropoles. La Loi d’orientation des mobilités (LOM), adoptée en décembre 2019, a invité les CC qui n’exerçaient pas encore cette compétence à se prononcer sur leur volonté de devenir autorité organisatrice de la mobilité (AOM). Dans le cas contraire, c’est la région qui assurera le rôle d’AOM locale sur le territoire de la CC.

Dans les Hauts-de-France, à la différence d’autres régions, une large majorité des 64 CC a fait le choix de devenir AOM : 7 l’étaient déjà tandis que 47 le sont devenues pour un exercice effectif à partir du 1er juillet 2021. Ainsi 84% des CC des Hauts-de-France sont aujourd’hui AOM et pourront déployer des services de transport et de mobilité. Elles pourront instaurer le versement mobilité permettant leur financement en articulation avec les services régionaux interurbains.